Artikel

Evénement FEBEG du 20 janvier : ‘Market players empowering new energy solutions’

14/02/2017

Cet événement FEBEG a connu un franc succès. En témoigne le reportage photo accessible en ligne.

Deux présentations peuvent être téléchargées:


Le keynote speaker du jour Florian Ermacora, Head of the Internal energy market unit au sein de la DG energy de la Commission Européenne, a brillamment résumé la proposition de nouveau design de marché issue du «Clean Energy Package». Il a insisté sur le rôle moteur de l’agenda de décarbonisation, sur la nécessité d’un level playing field entre technologies, sur le rôle croissant des consommateurs et des nouvelles technologies dans le fonctionnement de marché. Il a également évoqué les mécanismes à envisager pour assurer la sécurité d’approvisionnement et plaidé pour davantage de coopération entre TSO afin d’optimiser le taux d’utilisation des capacités de transmission transfrontalières.

Le débat "bornes de rechargement" était animé par quelques ténors de ce secteur en pleine évolution: Hugues Dhayer (Powerdale), Michel Davidts (Eneco) et Luc Lebon (Blue Corner). Ils ont évoqué différents segments d’un marché qui se développe rapidement et la flexibilité que les véhicules électriques peuvent apporter à terme au système électrique. Nous retenons de ce débat l’appel à laisser jouer le marché et à éviter trop d’intervention des autorités. Selon une belle expression flamande: « de operatoren hebben er ‘goesting’ in ».

Le débat "data management" réunissait un panel de haut niveau avec Christophe Degrez d’Eneco, Griet Heyvaert d’Engie-Electrabel, Frank Schoonacker d’EDF Luminus, Frank Vanbrabant d’Infrax, Walter Van den Bossche d’Eandis et Stephan Windels d’Eoly. Tous placent la gestion des données au centre de leurs opérations ou de leur business model. Les clients sont les premiers propriétaires de leurs données. Les obstacles légaux à une exploitation optimale des données doivent être éliminés. Les gestionnaires de réseaux veulent exploiter les données pour gérer leur réseau et diminuer les besoins en investissement. Ils n’ont pas l’ambition de développer des services au-delà du compteur.  La vitesse du changement est l’un des défis les plus importants. Les données sont un moyen pour les acteurs commerciaux d’agir sur base factuelle et de développer de nouveaux services ‘Home Linked’. Le but est de décharger le client de tout souci en jouant pour lui le rôle de régisseur énergétique.